Recherches appliquées

Techniques de production
Malgré les progrès qu’a connu le secteur agrumicole en Tunisie, essentiellement par le rajeunissement des plantations à travers la créations des nouvelles plantations et l’extension importante dans les nouvelles zones du nord, nord-ouest, centre et sud du pays, il est toujours confronté à des problèmes de différents types à savoir :
=

Des problèmes d’ordre foncier: un morcellement important des propriétés agrumicoles et une vaste extension des zones urbaines au détriment des vergers d’agrumes.

=

Des problèmes d’ordres financiers : d’un côté l’augmentation des prix d’achats des différents intrants utilisés lors de la conduite des vergers agrumicoles et de l’autre côté une mauvaise gestion des surplus de productions qui amène à une chutes des prix de vente d’où une faible rentabilité à l’échelle de l’exploitation

Des problèmes d’ordres techniques :

Parmi ces problèmes on peut citer :

=

Déficit en cadres techniques dans les structures de vulgarisation: nombre des vulgarisateurs et moyens logistiques mis à leur disposition insuffisants

=

Lenteur et inefficacité pour transmettre les divers aspects techniques aux agrumiculteurs

=

Manque des travaux de valorisations des acquis de la recherche et de leur application au sein de l’exploitation agrumicole.

=

Absence des références locales relatives à la ferti-irrigation

=

Absence des normes techniques pour la conduite des nouvelles variétés dans les conditions pédologiques et climatiques spécifique à chaque territoire agrumicole (taille, fertilisation, irrigation,…)

=

Absence de la mise à jour des normes techniques des différentes interventions au sein du verger en tenant compte des changements climatiques.

=

Dégradation de la qualité des eaux d’irrigation (augmentation de la salinité) dans les nappes superficielles de la majorité des secteurs agrumicoles du cap Bon

=

Diversité des maladies et ravageurs inféodés aux citrus.

=

Utilisation abusive des produits pesticides sans respect de l’équilibre naturel.

=

Retard dans l’application d’une conduite qui respecte l’environnement et la santé du consommateur, qui revient à appliquer les bonnes pratiques agricoles et les bonnes pratiques phytosanitaires.

Le service des Techniques de production au sein du CTA

Le service des techniques de productions appartient à la sous-direction d’expérimentation, il a pour taches principales :

=

La réalisation des travaux de recherches appliquées qui ont une relation avec les techniques culturales à savoir l’irrigation, la fertilisation, la taille, le travail du sol, la lutte contre les maladies et les ravageurs inféodés aux agrumes…

=

La contribution à la formation et à l’encadrement des techniciens et agriculteurs sur les différents aspects en relation avec les techniques de production.

=

La conduite et la gestion du verger et des parcelles expérimentales du Centre Technique des Agrumes

Outre ces taches, le service des techniques de production participe à la réalisation d’autres missions dont on peut citer :
=

Proposition de sujets de recherches appliquées aux institutions de la recherche scientifique agricole tout en respectant les priorités du secteur agrumicole en Tunisie.

=

Programmation du budget nécessaire pour la réalisation de ces essais.

=

Préparation des projets de recherches appliquées en collaboration avec la recherche.

=

Le suivi de la réalisation des essais sur terrain

=

Evaluation des résultats de essais

=

Contribution à l’évaluation des conventions recherches-développement élaborées entre le CTA et les chercheurs dans le domaine des techniques de production.

=

Valorisation des résultats obtenus moyennant :

  • L’application des acquis au niveau des parcelles de démonstration
  • Contribution à la réalisation des dépliants et des fiches techniques en collaboration avec le service des études techniques et économiques après leurs révisions effectuées par les institutions des recherches scientifiques agricoles.
  • La participation à la réalisation des séances de démonstrations pratiques et des journées d’informations
=

Participation aux cycles de formation effectués par le CTA à travers des présentations qui concernent les techniques culturales.

=

Participation aux programmes d’introduction des nouvelles variétés et porte-greffes d’agrumes en Tunisie

=

Elaboration du rapport annuel des activités du service à la fin de chaque année.

En plus de tout cela, le service des techniques de production est tenu d’appliquer et d’effectuer toute autre tache qui lui est attribuée par la direction Générale du CTA.
Le service des Techniques de production au sein du CTA